Retour sur un des films marquants du début d’année

Le début d’année fut chargé puisque c’est la période lors de laquelle sont sortis les prétendants aux Oscars. Steve Jobs était de ceux là. C’était un projet ambitieux qui faisait écho au biopic sorti il y a quelques années, celui avec Ashton Kutcher. Mais Danny Boyle, avec le très talentueux Aaron Sorkin au scénario, a choisi d’aborder le personnage de Steve Jobs sous un angle nouveau et, cinématographiquement très intéressant. Vous pouvez retrouver la critique de Reda ici.

Ca y est, le film est désormais disponible en DVD et blu-ray. Nous en avons profité pour tester la galette en primeur. Comme à notre habitude, on va aborder la qualité technique, d’image et de son mais aussi le contenu supplémentaire. De prime à bord, ce dernier a l’air plus pauvre puis qu’il ne contient que des commentaires de Danny Boyle, Aaron Sorkin et du monteur Elliot Graham ainsi qu’un making off. Mais que valent-ils vraiment ?

Effectivement, 2 bonus, c’est peu. Mais quelle qualité ! Le making off emmène le spectateur dans les dédales de la conception du film, avec des interventions du réalisateur, d’Aaron Sorkin, du monteur, du casting et d’autres techniciens du film. Sorkin en profite pour expliquer comment il a trouvé l’angle d’attaque du film, Boyle n’est pas avare de commentaires sur la mise en scène et explique également ses choix de pellicule et du numérique afin de coller aux époques filmées. Bref, ces « maigres » bonus dans le sens peu nombreux, sont heureusement très riches et intéressants.

Extrait de Steve Jobs de Danny Boyle (2016)

Extrait de Steve Jobs de Danny Boyle (2016)

D’un point de vue technique, il n’y a pas de souci à se faire. L’image est superbe, comme toujours chez Boyle, et le blu-ray retranscrit bien cette qualité découverte sur grand écran. Le grain des deux premiers actes est très agréable et plonge directement le spectateur dans le bain tandis que le dernier acte, tourné en numérique, n’a pas de défauts non plus. Les éditions DVD et blu-ray des films de Danny Boyle sont toujours très soignées au niveau de l’image. Steve Jobs ne fait pas exception.

Extrait de Steve Jobs de Danny Boyle (2016)

Extrait de Steve Jobs de Danny Boyle (2016)

Last but not least, le son. La piste en version originale est un DTS HD-MA 5.1 classique et d’une grande précision. Le mixage est vraiment parfait et tant mieux car le film, très verbeux, joue une carte importante avec l’audio. En plus des joutes entre les personnages, le film regorge de sons d’ambiance créant l’animation précédant les lancements de produits. Dire que le son a une importance capitale dans ce métrage est donc un euphémisme. Par contre, la piste VF ne dispose « que » d’une piste Dolby Digital 5.1. Pas de HD donc.

En faisant le bilan technique, on sent le grand soin apporté à la conception de cette galette. La qualité est là. On regrette un peu les trop peu nombreux bonus mais, leur richesse compense légèrement cela. Ce sont 45 minutes de making off passionnantes et, si cela durait encore plus de temps, ça ne serait aucunement dérangeant. Steve Jobs est donc un blu-ray a avoir dans sa collection.